04/02/2011 - Focus sur l’innovation

Après le Negundo, c'est le nouveau centre d'innovation "La Lanterne" situé dans le parc d'activité Qualitis à Enghien qui accueillait la séance plénière du Conseil de développement de Wallonie picarde.

Une séance où il fut, en grande partie, question d'innovation et de l'Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai.

L'innovation en Wallonie picarde: le projet Coperni²C sur les rails

Coperni²C, Comité Partenarial d'Echange et de Recherche sur les Nouvelles Initiatives liées à l'Innovation et à la Créativité, est une initiative de l'Agence de Stimulation Technologique (AST) en partenariat avec le CHOQ. D'abord imaginé comme une action ponctuelle, l'initiative s'est rapidement pérennisée au travers un comité réunissant les principaux acteurs de l'innovation et la mise en place de groupes de travail thématiques. 

Réuni à raison de deux fois par mois, Coperni²C travaille au lancement d'appels à projets, à l'accueil de porteur de projets, à la détection de leurs besoins et à leur accompagnement (conseils, recherche d'aides adéquates, de partenaires et de financement).

A ce jour, ce sont plus de 25 projets qui ont été pris en charge (géo-localisation pour Dufour, développement logiciel pour B-Side, matériau d'isolation pour Walchanvre, ...). Et l'avenir s'annonce tout aussi prometteur puisque Coperni²C ambitionne de d'amplifier la dynamique en place et faire de notre région la référence en Europe en matière d'innovation et de créativité. 

L'Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai: des perspectives et enjeux ambitieux

Vaste territoire de près de 2.100.000 habitants, l'Eurométropole qui vient de fêter son troisième anniversaire est le fruit de 20 années de coopération transfrontalière. Une coopération que les partenaires du Groupement Européen de Coopération Territoriale entendent bien renforcer dans des domaines essentiels comme l'économie, l'enseignement, la mobilité, ... 

Les groupes de travail thématiques: mieux appréhender les situations de terrain pour y apporter des réponses adaptées

  • GTT "Economie, Emploi, Formation et Recherche": développement d'un marché de l'emploi transfrontalier intégré, promotion commune du territoire (Invest in Eurometropolis), développement de clusters d'innovation transfrontaliers
  • GTT "Tourisme": élaboration de la carte touristique de l'Eurométropole, actions de promotion TV et presse, création d'un office du tourisme virtuel, organisation de rencontres entre professionnels du tourisme et de visites des territoires
  • GTT "Culture": réalisation d'un agenda culturel sur le site de l'Eurométropole, tour des fabriques culturelles, organisation d'événements
  • GTT "Mobilité / Accessibilité": élaboration d'un diagnostic mobilité à l'échelle de l'Eurométropole, développement des modes de déplacements doux, amélioration des liaisons ferroviaires et du réseau bus transfrontalier
  • GTT "Stratégie territoriale et Développement durable": définition d'un cadastre éolien, promotion des éco-quartiers, mise en place de concertation dans la planification et la lutte contre les pollutions.
  • GTT "Services à la population": organisation d'un séminaire sur l'hébergement des personnes âgées, création d'une formation transfrontalière dans les arts, réalisation d'une cartographie des établissements supérieurs, mise en réseau d'équipements existants

Un plan d'action pour demain

Un tour des 147 communes de l'Eurométropole, la mise en place de jumelages tripartites, la création du site internet de l'Eurométropole et l'accroissement de la communication, l'établissement de partenariats et labellisations.

Une ambition européenne affichée

L'Eurométropole a la volonté de s'inscrire dans les priorités définies par la Commission européenne à l'horizon 2020 et de se positionner dans les différents programmes européens.

Date de publication: 08/02/2011