Saisir les opportunités de la 1ère Alliance Emploi-Environnement et faire de la Wallonie picarde un territoire exemplaire

 

 

Le développement d’un territoire est en grande partie lié à sa capacité d’intégrer la notion de développement durable et d’en faire un axe de mobilisation. Un principe auquel le Gouvernement wallon a donné corps par le biais de son Plan Marshall 2. Vert prévoyant, entre autre, la mise en œuvre d’Alliances  Emploi-Environnement. C’est dans ce contexte qu’a été adopté la première Alliance Emploi-Environnement consacrée à l’efficacité énergétique et au secteur de la construction. Avec plus de 50 mesures concrètes, le Gouvernement wallon entend faire de l’amélioration de l’environnement une source d’opportunités économiques et de créations d’emplois. Dotée d’une enveloppe budgétaire de plus d’un milliard d’euros, la première Alliance Emploi-Environnement offre donc toute une série d’opportunités que la Wallonie picarde entend bien saisir. A l’initiative du Conseil de développement, un groupe de travail spécifiquement consacré à la thématique a été mis en place. Sa mission est de faire du développement durable un facteur de développement territorial par l’impulsion de projets, la définition de stratégies et la mise en œuvre de plans d’actions concrets dans les champs de la construction durable, des économies d’énergie, de l’eau, des énergies renouvelables et des déchets.

Date de création: Mai 2011