Soutenir un modèle d'agriculture "raisonnée", respectueuse de l'agriculteur et de l'environnement

 

 

Depuis une dizaines d’années, l’agriculture wallonne est en pleine mutation. Les évolutions les plus significatives concernent la diminution progressive du nombre d’exploitations et d’agriculteurs, la réduction de la superficie agricole totale ou encore la croissance de la taille moyenne des exploitations. Région en grande partie rurale, la Wallonie picarde ne fait pas exception à la règle et s’inscrit parfaitement dans ces tendances wallonnes. L’acquisition des terres agricoles y est problématique et l’on assiste de plus en plus à une dualisation de l’agriculture avec d’un côté, les exploitations pratiquant une agriculture dite « intensive » et de l’autre, des niches pratiquant une agriculture que l’on peut qualifier de « paysanne ». Face à ces constats, le Conseil de développement a mis sur pied un groupe de travail consacré à l’agriculture et à la ruralité. Le soutien à l’agriculture est d’autant plus essentiel qu’au-delà de la fonction purement alimentaire, elle peut également remplir un rôle économique (création d’emplois), social (réinsertion) et de gestion du paysage.

Date de création: Mars 2011