Doter le réseau des acteurs de la santé d'outils visant à structurer les questions de santé publique

 

 

Au travers son Projet de Territoire, la Wallonie picarde entend développer qualitativement des soins de santé pour, notamment, répondre au vieillissement de la population et valoriser un secteur d’activités innovant et pourvoyeur d’emplois. Pour y parvenir, le territoire peut compter sur une bonne capacité hospitalière, des institutions psychiatriques reconnues, une offre d’aide et de soins à domicile étoffée ou encore de structures d’accueil pour personnes âgées et personnes handicapées présentes en nombre. A tout cela, vient s’ajouter une tradition de décloisonnement faisant que les acteurs de différents secteurs se connaissent et ont l’habitude de travailler ensemble. La Wallonie picarde est également partenaire de conventions simplifiant l’accès aux soins et mettant en œuvre une dynamique de complémentarité et s’inscrit dans le système des ZOAST (zones organisées d’accès aux soins transfrontaliers) offrant la possibilité de se rendre sans autorisation médicale préalable dans un établissement hospitalier situé de  l’autre côté de la frontière et d’y recevoir des soins hospitaliers et/ou ambulatoires. Même si de nombreuses initiatives de coopérations internes au territoire ou transfrontalières se sont développées ces dernières années, il apparaît que le réseau des acteurs de la santé de la Wallonie picarde doit disposer d’outils visant à structurer les questions de santé publique. Sous l’impulsion du Conseil de développement un groupe de travail s’est constitué pour tenter de répondre aux multiples enjeux liés à la santé.

Date de création: Mars 2011