Ordre du jour fourni pour la dernière Conférence des Bourgmestres et élus territoriaux de l'année

C’est au cœur de la Cité des Géants que les membres de la Conférence des Bourgmestres et élus territoriaux de Wallonie picarde s’étaient fixés rendez-vous ce 12 novembre pour la dernière plénière de l’année. Un lieu à la mesure de l’ordre du jour puisque celui-ci affichait pas moins de sept points parmi lesquels l’état de la Justice, la gestion des déchets ou encore l’accueil des migrants en transit.

Unanimité sur la volonté d’assurer un avenir pour la Justice en Wapi
Déjà évoquée à l’occasion d’une précédente séance, la question du maintien des lieux de Justice en Wapi, et surtout de leur amélioration, a de nouveau été débattue. Alors que la situation ne cesse de se dégrader, les acteurs du secteur ont souhaité faire entendre leur point de vue aux élus par la voix du Bâtonnier Maître Arnaud Beuscart. Afin d’éviter que les fonctions de Justice ne quittent Tournai pour Mons, ils souhaiteraient qu’un nouveau Palais de Justice soit érigé sur un terrain contigu à la prison et actuellement propriété de la Ville de Tournai. Un appel entendu par les responsables communaux tournaisiens qui ont, d’ores et déjà, marqué leur accord de principe sur une mise à disposition du terrain en question selon des modalités encore à définir. Le dossier semble donc évoluer positivement ce qui réjouit les élus de Wallonie picarde qui ont clôturé les échanges sur la décision de mettre en place une commission qui travaillera sur le dossier sous la houlette du Bâtonnier.

Gestion des déchets : faut-il ou non une concertation entre les communes de Wapi ?
Alors que les communes adoptent des positions parfois différentes, que ce soit au niveau des prix ou des modes de ramassage, la question est soulevée. Pour tenter d’y apporter des éléments de réponse et, pourquoi pas, tendre vers une politique commune de gestion des déchets en Wapi, la Conférence des Bourgmestres et élus territoriaux a décidé la mise en place d’une commission. Celle-ci sera pilotée par l’intercommunale Ipalle qui dispose de toute l’expertise nécessaire en la matière.

Accueil des migrants, un travail d’équilibriste pour conjuguer humanisme et maintien de l’ordre
L’accueil des migrants en transition est une problématique touchant l’ensemble des communes du territoire. Face à la détresse humaine à laquelle nul ne peut rester indifférent mais aussi à l’obligation de faire respecter les lois qu’est la leur, les Bourgmestres souhaitent réfléchir collégialement à la question. Pour ce faire, une commission sera prochainement mise sur pied. Celle-ci réunira des représentants de chaque famille politique et pourra s’ouvrir à toutes les personnes dont l’expérience permettra d'enrichir les débats.

Les participants ont également évoqué le prochain lancement de la démarche de prospective territoriale « Wapi 2050 », le projet de création d’une Centrale Locale de Mobilité à l’échelle de la Wapi (il a été convenu que l’utilité d’un tel projet sera soumise à débat lors des Conseils communaux) et le déploiement d’une politique jeunesse dans les communes du territoire (sur ce dernier point, une commission sera également créée).

Le travail ne manque pas pour la Conférence des Bourgmestres et élus territoriaux qui s’est clôturée sur quelques points d’information relatifs à la retransmission en direct des Conseils communaux, au projet COLECO (communautés locales énergétiques) et à l’entretien des itinéraires de randonnées.

 

Date de publication: 13/11/2019