Bilan positif pour le micro-projet TALATA

Lancé officiellement le 31 janvier 2018, le micro-projet TALATA, Talent pour les LAngues TAlent voor TAlen, s’est clôturé en mai dernier. Et c’est un bilan positif que dressent les 12 écoles et collèges wallons picards, français du Nord et flamands du S-O impliqués dans l’aventure.

La société civile de secteur de l’enseignement et les politiques de la région eurométropolitaine Lille-Kortrijk-Tournai se sont engagés avec un but : booster l’apprentissage des langues du territoire, le français et le néerlandais, auprès des 9-14 ans. Basés sur des échanges transfrontaliers ou transrégionaux bilatéraux, 6 binômes de 2 classes chacun (3 au niveau primaire et 3 au niveau secondaire/niveau collège) ont ainsi appris à se connaître dans la langue du voisin, à développer des situations d’apprentissage en immersion, à échanger sur les coutumes locales des uns et des autres et à découvrir auprès de son binôme les innovations écologiques scolaires en faveur d’un monde durable.

Originalité de ce projet-pilote, il s’adressait également aux stagiaires de l’enseignement du français et du néerlandais des Hautes Ecoles partenaires qui ont ainsi pu apprendre à comparer les différentes pédagogies employées et ainsi élargir leur domaine de compétence.

TALATA a vocation à s’étendre sur tout le territoire transfrontalier. A terme, il s’agira d’essaimer les exemples de bonnes pratiques à d’autres professeurs/pédagogues potentiellement intéressés par la démarche.

 

Date de publication: 19/07/2019