Visite ministérielle à la Conférence des Bourgmestres et élus territoriaux de Wallonie picarde

C’est par une intervention sur le thème « La Commune du 21ème siècle » que la Ministre des Pouvoirs locaux Valérie De Bue a ouvert la séance de la Conférence des Bourgmestres et élus territoriaux du 15 février dernier.
Outre le PST (Programme stratégique transversal) et le PDU (Perspective de développement urbain), deux nouveaux outils de la nouvelle mandature communale, la Ministre s’est attardée sur la notion de territoire intelligent. Un point largement complété par la présentation de l’appel à projets « Territoire intelligent » à destination des villes, communes & intercommunales wallonnes. L’occasion pour les intercommunales de développement économique du territoire, IDETA et IEG, de sonder les participants sur le projet CoLéco qu’elles envisagent de déposer dans le cadre de cet appel à projets. CoLéco, autrement dit les communautés locales d’énergie éco-responsables, vise à initier une dynamique locale de production et de partage d’énergie renouvelable en impliquant les citoyens de manière participative.

La séance s’est poursuivie avec la présentation des notes d’intentions d’objectifs des différents groupes de travail mis en place à l’initiative de la Conférence :

Smart City
Un groupe de travail composé de représentants des 23 communes du territoire va être mis en place. Il s’agira de partager les expériences communales, qu’elles se soient révélées positives ou non, pour induire un développement numérique homogène à l’échelle de la Wallonie picarde. A plus long terme, il pourrait aussi être envisagé de déployer des plateformes communes.

Qualité de l’air
Les premières pistes de travail démontrent une volonté d’agir à différents niveaux. Au niveau des citoyens, d’abord, en les incluant dans une phase de diagnostic de la qualité de l’air. A l’échelle communale, ensuite, en déclinant des actions que les communes pourront s’approprier telles que l’installation de micro-capteurs ou la mise en place de zones de basse émission. En collaboration avec les territoires voisins, enfin, en veillant à la cohérence des actions menées de part et d’autre de la frontière.

Mutualisation de la gestion des piscines
Si deux rencontres avec des acteurs-clés de la thématique ont d’ores et déjà permis d’aboutir à un premier diagnostic assez précis de la situation, il a été décidé de confier à un consultant indépendant la réalisation d’une étude sur le sujet.

Pour un rail attractif en Wapi
Les décisions prises par la SNCB ne sont pas sans impact sur l’attractivité du rail en Wallonie picarde. Face à cela, il est indispensable pour le territoire de réfléchir et d’agir collectivement. Première étape : rassembler toutes les préoccupation et souhaits des 23 communes pour développer une stratégie commune qui pèsera sur le prochain plan de la SNCB.

Du travail en perspective donc pour la Conférence des Bourgmestres et élus territoriaux qui, outre ces quatre groupes, a décidé en séance de la création de deux autres groupes dédiés l’un à la culture et l’autre, à la problématique de l’égouttage et de la collecte des déchets en Wapi.

Date de publication: 19/02/2019