La Wapi poursuit le développement qualitatif de ses soins de santé

S'il est un secteur qui illustre parfaitement la volonté de la Wallonie picarde d'unir les moyens et les énergies au service de ses habitants, c'est celui de la santé. Depuis plusieurs années, les instances hospitalières du territoire opèrent des rapprochements qui leur ont déjà permis de se positionner sur toute une série de domaines.

Le dernier en date - une sollicitation d'agrément pour l'obtention d'un PET Scan déposée conjointement par le CHwapi, le CHM et EpiCURA - a porté ses fruits puisque le Gouvernement wallon a répondu favorablement à la demande de l'association formée par les trois institutions hospitalières de Wallonie picarde.

L'arrivée de cette technologie sur le territoire améliorera considérablement le quotidien des malades atteints d'un cancer qui ne devront plus se déplacer sur Courtrai, Bruxelles voire La Louvière comme c'est le cas actuellement.

C'est en partie cette avancée qui avait convaincu le Conseil de développement d'approuver, fin 2016, une motion de soutien à la demande introduite par l'association interhospitalière.

De manière concrète, un accord est intervenu sur l'installation du nouveau centre d'examens sur le tout nouveau site de l'Union du CHwapi. Les aspects organisationnels sont, eux, toujours en cours de discussion.

Le PET Scan devrait être opérationnel fin 2017/début 2018.

 

Date de publication: 13/02/2017