Le groupe de travail Architecture du Conseil de développement a fait du ramdam

Suite au succès de sa matinée-débat organisée dans le cadre de l'édition 2016 du Ramdam festival, le groupe de travail Architecture du Conseil de développement de Wallonie picarde réitérait, cette année, l'initiative avec un atelier sur le thème "Concours d'architecture. Entre 'stars-architectes' et architecture 'low cost', où en est-on en Wapi?".

En préalable au débat, les quelque 160 participants qui ont assisté ce 21 janvier à la projection du film "The Competition" du réalisateur et architecte Angel Borrego Cubero, ont été plongés en immersion dans le secret des ateliers des 'stars-architectes' Jean Nouvel, Franck Gehry, Dominique Perrault, Zara Hadid, ... Des pratiques qui n'ont pas laissé les spectateurs indifférents comme en témoignent les échanges entre le public et les différents intervenants qui avaient pris place aux côtés du réalisateur.


Animée par Jean-Pierre Winberg et Marie-Hélène Elleboudt, la table ronde rassemblait Rudy Demotte, Ministre-Président de la FWB et Bourgmestre de Tournai, Laurent Vermeersch, architecte et co-animateur du groupe de travail, Véronique Van de Voorde, Conservatrice du Musée du Folklore de Mouscron, Matthieu Meunier, architecte et enseignant LOCI et Stéphane Meyrant, architecte et enseignant ULB.

En Wallonie picarde, comme ailleurs, des procédures de désignation d'architectes sont régulièrement organisées. Si celles-ci ont le mérite de favoriser la transparence et stimuler la création, elles ne constituent pas pour autant une panacée. Entre critères obsolètes ou inadéquats, méconnaissance des maîtres d'ouvrage et autre écueil, les architectes se retrouvent parfois confrontés à des situations problématiques. Un constat posé par de nombreux professionnels mais qui ne doit pas occulter les expériences positives comme celles du Musée de Folklore de Mouscron ou du Musée des Beaux-Arts de Tournai.

S'il était important pour le groupe de travail Architecture de poser la réflexion par le biais d'un événement tel que le Ramdam festival, le but des membres est bel et bien de poursuivre sur la lancée. Dans les semaines à venir, ils s'attacheront à construire avec les communes du territoire une charte destinée à promouvoir la qualité architecturale en Wallonie picarde. Comme ce fut déjà le cas pour d'autres domaines, cette initiative estampillée Wallonie picarde pourrait être l'amorce d'une tendance plus globale à l'échelle, cette fois, de toute la Wallonie.

Autre sujet dans les cartons du groupe de travail, la procédure de classement des Silos des Bastions fera également l'objet de toutes les attentions avec, en ligne de mire, la volonté de valoriser au mieux cet important témoignage du passé de la Wallonie picarde.

 

Date de publication: 26/01/2017