Les écoliers de Wallonie picarde sensibilisés aux énergies renouvelables

Partant du constat d'une grande dépendance aux énergies fossiles, la Wallonie picarde s'est engagée dans une démarche baptisée "Wallonie picarde Energie Positive" par le biais de laquelle elle souhaite réduire au maximum ses besoins en énergie tout en les couvrant autant que possible par une production renouvelable locale.

C'est dans ce contexte qu'a eu lieu, pour la troisième année consécutive, un concours interscolaire visant à sensibiliser les écoliers de Wallonie picarde aux enjeux environnementaux et aux avancées technologiques en matière d'énergies renouvelables.

Organisée par l'intercommunale IDETA, en collaboration avec la Confédération Parascolaire du Hainaut, cette nouvelle édition a rassemblé plus de 150 enfants issus de huit établissements de Wallonie picarde. Ceux-ci se sont investis dans la réalisation de mini-expositions, de séquences vidéo, d'affiches et de maquettes sur le thème de la maison idéale.

Guidés par des personnes-ressources en matière de développement durable, ils ont également effectué des recherches sur des projets exemplaires (éco-quartier, maison bioclimatique, parc animalier) qu'ils ont ensuite pu défendre face à un jury plus que satisfait de l'enthousiasme et de l'intérêt suscités.

A l'issue des différentes présentations, le premier prix a été attribué à l'école communale de Deux-Acren (Lessines) pour son projet de maison bioclimatique. Le prix du public est, quant à lui, revenu à l'école communale de Brugelette.

Crédit photo: EdA

Cette initiative positive démontre qu'en matière d'énergie aussi, les bonnes habitudes s'acquièrent dès le plus jeune âge!

 

Date de publication: 20/05/2016