Les bourgmestres de Wallonie picarde veulent lutter contre le dumping social

Alors que les initiatives en matière de lutte contre le dumping social se multiplient, les bourgmestres de Wallonie picarde souhaitent également agir à leur niveau. Réunis ce 21 avril à l'occasion de la Conférence des Bourgmestres, ils se sont entendus sur la mise en place d'une démarche collective et concertée à l'échelle des 23 communes du territoire.

Pour cela, ils peuvent s'appuyer sur les actions déjà menées par le groupe porteur "Lutte contre le dumping social" mis en place par l'Instance Bassin EFE (Enseignement qualifiant - Formation - Emploi) de Wallonie picarde auquel prennent part la Confédération Construction, la Chambre de Commerce et d'Industrie, les intercommunales, les partenaires sociaux et l'asbl WAPI 2025. Depuis un peu plus d'un an maintenant se sont succédé des ateliers pratiques d'insertion de clauses sociales, un colloque sur les outils pour lutter contre le dumping social et, plus récemment, une enquête auprès d'entrepreneurs du secteur de la construction.

La volonté des bourgmestres est de franchir un pas supplémentaire avec l'adoption d'une charte locale en matière de lutte contre le dumping social dans le cadre des marchés publics.

Sur base d'un document préparatoire élaboré par le groupe porteur en collaboration avec la Confédération Construction Wallonne (CCW) et le SPW, les services compétents des différentes communes du territoire travailleront dans les semaines à venir à la réalisation d'une charte en lien avec la circulaire des Ministres Furlan et Lacroix et la boîte à outils créée par l'Administration régionale, en collaboration avec le CCW, qui devrait être validée prochainement par le Gouvernement wallon.

Outre le dumping social, les participants ont également discuté du projet d'arrondissement électoral de Wallonie picarde, de la démarche "Un arbre pour la Wallonie picarde" initiée récemment par le Conseil de développement et du bilan des 400 Coups.

 

Date de publication: 22/04/2016