Plénière du Conseil de développement: positionner la Wallonie picarde comme territoire vert du 21ème siècle

L’arbre fait partie intégrante des paysages de la Wallonie picarde, contribuant ainsi largement à son image de région verdoyante. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si la Wallonie picarde est qualifiée tantôt d’écrin de verdure, tantôt de poumon vert. Derrière cette image forte se cache pourtant une autre réalité. Celle d’un territoire qui doit se positionner par rapport à son développement futur : devenir le faubourg des métropoles qui l’entourent aux dépens de sa spécificité verte ou, au contraire, affirmer sa singularité pour se profiler comme territoire vert du 21ème siècle. Celle, aussi, d’un territoire souhaitant se mobiliser face au défi climatique alors que vient de se clôturer à Paris la COP21.

Face à ce constat, le Conseil de développement souhaite initier une démarche de mobilisation citoyenne et des acteurs du territoire pour planter des arbres en Wallonie picarde et fédérer toutes les initiatives locales dans un objectif territorial commun.

Dévoilé à l'occasion de la séance plénière de ce 14 décembre « Un arbre pour la Wallonie picarde » est plus qu'un projet qui s'additionnerait aux autres. Il fédère, amplifie les projets existants sur le territoire (semaine de l’arbre, communes Maya, verdurisation des cimetières dans le cadre de la gestion différenciée et du Zéro phyto, …).

 

Afin de mener à bien ce projet, il a été proposé aux membres du Conseil de développement la mise en place d’un groupe de travail spécifiquement consacré à cette thématique. Celui-ci pourrait travailler, notamment, sur la rédaction d’une charte-guide de l’Arbre en Wallonie picarde, le développement d’un site web collaboratif reprenant l’ensemble des initiatives existantes sur le territoire ou encore l’impulsion de toute une série d’actions en lien avec la démarche (assurer une place à l'arbre dans tout projet d'aménagement, encourager la plantation d'arbres indigènes, mettre en réseau les acteurs, ...).

Eu égard à l’importance de l’enjeu, non seulement sur le plan environnemental mais également sur le maintien et l’affirmation de l’identité du territoire, ce projet a rencontré l’adhésion unanime des forces vives.

 

Date de publication: 15/12/2015