17/09/2015 - L'actualité s'invite à la Conférence des Bourgmestres de Wallonie picarde

Ce 17 septembre, la Conférence des Bourgmestres de Wallonie picarde se réunissait à La Glanerie.

Alertés par le monde judiciaire sur les effets que pourrait avoir le Plan Justice du Ministre Koen Geens sur la justice en Wallonie picarde, les Bourgmestres ont souhaité se positionner de manière concertée sur la question. Si la rationalisation substantielle des lieux d’audience et la gestion centralisée des bâtiments ont du sens, elles laissent toutefois planer un doute sur la volonté de maintenir des lieux de justice en Wallonie picarde. Face aux conséquences négatives qu'une délocalisation pourrait avoir sur le territoire, les Bourgmestres ont adopté un texte commun en faveur du maintien des lieux et des fonctions de Justice en Wallonie picarde.  

Autre sujet sous le feu de l’actualité, l’accueil des réfugiés a également été évoqué par les Bourgmestres.  Si le débat s’est naturellement amorcé sur Tournai avec l’ouverture d’un centre d’accueil à la caserne Saint-Jean, il est évident que c’est à l’échelle de la Wallonie picarde que doit se mener une telle réflexion. Alors que le Gouvernement fédéral réfléchit à la question de l’essaimage des candidats-réfugiés, les communes du territoire ont manifesté leur volonté d’anticiper sur la manière de s’organiser. Présents lors de la Conférence des Bourgmestres, des représentants de la plateforme d’accueil pour l’intégration des personnes étrangères se sont dits prêts à jouer un rôle fédérateur et facilitateur pour une coordination des différentes initiatives émanant du territoire. 

Outre un bref retour sur les travaux des groupes de travail Sport et Agriculture & Ruralité du Conseil de développement, les Bourgmestres se sont également penchés sur l’évolution de la situation financière de Notélé depuis leur rencontre de janvier 2014.  

 

Date de publication: 18/09/2015