Un arbre pour la Wallonie picarde

Dans le cadre de l’élaboration du futur Schéma de Développement Territorial wallon, une dizaine de rencontres territoriales sont organisées à travers toute la Wallonie.

En Wallonie picarde, c’est sous l’égide du Conseil de développement qu’a eu lieu cette rencontre.

Pour l’occasion, la séance plénière de ce 23 juin était élargie à la Conférence des Bourgmestres, aux directeurs généraux des différentes communes de Wallonie picarde ainsi qu’à des représentants des territoires voisins.

Afin de nourrir la réflexion et de susciter le débat, la rencontre s’est organisée autour de quatre ateliers basés sur les principes du nouveau Code du développement territorial entré en vigueur ce 1er juin :

- Lutte contre l’étalement urbain et utilisation rationnelle des territoires et des ressources

- Développement socio-économique et attractivité territoriale

- Gestion qualitative du cadre de vie / Vieillissement de la population et santé

- Maîtrise de la mobilité

De nombreux acteurs ont répondu présent avec l’ambition d’affirmer les enjeux et les besoins du territoire et surtout, de formuler des propositions à l’attention du Gouvernement wallon.

 

Date de publication: 27/06/2017

Démarré le 21 mars dernier à l’occasion de l’événement de lancement d’« Un arbre pour la Wapi », le compteur destiné à monitorer l’avancement du projet affiche déjà plus de 28.000 arbres plantés.

Pour rappel, l’ambition de cette dynamique est de parvenir à 350.000 arbres plantés à l’horizon 2025.

Vous aussi, vous pouvez le faire progresser ! Pour cela, rien de plus simple: rendez-vous sur le site www.unarbrepourlawapi.be et encodez vos plantations qui apparaîtront également sur la carte interactive.

Tous les trois mois, un planteur sera tiré au sort et remportera - au choix - un bon d’achat d’une valeur de 20 euros à valoir auprès de la coopérative Vegetabilis ou une animation pédagogique. Une manière ludique et sympa de participer à l’amélioration de notre environnement et à la préservation de notre cadre de vie. 

Suivez également le projet sur www.facebook.com/unarbrepourlawapi

 

Date de publication: 19/06/2017

C’est écrit dans son Projet de Territoire, la Wallonie picarde entend encourager les bonnes pratiques en matière de mobilité. Pour ce faire, différentes actions sont envisagées parmi lesquelles la création d’infrastructures permettant l’organisation d’alternatives comme le covoiturage. L’une d’elles se concrétisera dans les mois à venir avec l’aménagement d’un parking d’écovoiturage à hauteur de l’échangeur entre la RN 60 et la sortie de l’E429 à Hacquegnies.

Fruit d’une collaboration entre le SPW, la Sofico et la Commune de Frasnes, l’infrastructure comportera 100 emplacements pour véhicules légers (4 seront réservés aux PMR) ainsi qu’une zone dédiée aux deux roues. De quoi répondre à un réel besoin des automobilistes qui, depuis plusieurs années, sont en attente d’un cadre sécurisé pour y stationner leurs véhicules.

Si tout se passe comme prévu, les travaux devraient débuter dans le courant de mars 2018.

 

Date de publication: 09/06/2017

C’est dans le cadre idyllique du Domaine de Graux qu’a eu lieu, le jeudi 1er juin, l’événement de lancement du portefeuille de projets « Feel Wood » du programme de coopération transfrontalière Interreg France-Wallonie-Vlaanderen.

L’ambition de « Feel Wood » est de répondre aux problématiques et attentes des différents maillons de la filière forêt-bois.

Construit autour de quatre projets, Forêt Pro BosTrans Agro ForestProfilwood et Formawood, « Feel Wood » a pour priorités le développement des circuits courts, la valorisation des essences régionales et la protection de l’environnement. Voici en quelques mots de quoi il s’agit :

Forêt Pro Bos

Le projet Pro Bos concerne plus particulièrement les problématiques en amont de la filière bois, c’est -à-dire de la semence à l’exploitation. Son ambition est de favoriser une gestion forestière durable et un approvisionnement en bois dans la zone transfrontalière afin de contrer le manque de renouvellement des parcelles. Pour y parvenir, différentes actions seront mises en œuvre parmi lesquelles l’évaluation des ressources, le boisement/reboisement, le regroupement des propriétaires ou encore l’accompagnement des nouveaux propriétaires.

Trans Agro Forest

Face aux problèmes liés à l’agriculture intensive émerge le besoin d’évoluer vers de nouvelles pratiques comme par exemple le retour des arbres dans les champs. L’agroforesterie est un outil de choix pour la préservation des sols et des eaux. Le projet Trans Agro Forest s’inscrit dans cette perspective et vise la mise en place de nouveaux modèles d’agroforesterie par le biais d’outils de communication et d’outils techniques adaptés.

Profilwood

Le projet Profilwood part d’un double constat : d’une part, la sous-valorisation des essences locales et, d’autre part, l’industrialisation du secteur de la transformation bois. Il s’agira donc de doper les opportunités de marché pour les produits à base de bois locaux, d’encourager l’innovation des entreprises du secteur (entreprises de 1ère transformation, entreprises de 2ème transformation, entreprises de construction bois), d’initier des projets de recherche caractérisant le matériau bois ou encore de valoriser des réalisations et constructions à base de bois local.

Formawood

Le projet Formawood encourage la montée en compétence des professionnels qui prescrivent ou mettent en œuvre le matériau bois. Alors que ce secteur est un important vecteur d’emplois, il est essentiel de veiller au développement des compétences et à l’acquisition des bons gestes techniques. Cette volonté se concrétisera par la mise en place de modules de formation, la mise à disposition d’une cellule d’accompagnement à la maîtrise d’ouvrage, l’organisation de visites de chantiers et voyages d’études ou encore la réalisation de supports pédagogiques.

En septembre prochain, différents sites internet seront mis en ligne afin d’obtenir de plus amples informations sur ces projets.

Des projets qui trouvent un écho dans la démarche « Un arbre pour la Wapi » initiée par la Wallonie picarde puisque, outre son ambition phare de 350.000 arbres plantés en dix ans, elle vise aussi la sensibilisation, la pédagogie et la formation.

 

Date de publication: 02/06/2017

Le Hub Créatif de Wallonie picarde, Wap’s Hub, lance un nouvel appel à projets « Art-Entreprise ».

Soutenue par le FEDER et Creative wallonia Engine, cette initiative a pour objectif d’encourager des binômes « artiste-entreprise » dans l’expérimentation créative : cela passe par la mise en place d’un nouveau concept, la création d’un nouvel objet ou encore, la résolution d’un problème par le biais d’une démarche innovante.

Pour y parvenir, il est proposé à un artiste et à entrepreneur de s’associer pour développer un projet original et créatif où l’artiste pourra apporter une plus-value aux activités de l’entreprise et inversement.

La date limite pour la remise des dossiers de participation est fixée au 15 septembre 2017.

Les trois projets les plus porteurs seront retenus et se verront attribuer la somme de 2500 euros.

Pour obtenir de plus amples informations, rendez-vous sur www.wapshub.be. Une soirée de matching entre artistes et entrepreneurs sera également organisée le 1er juin prochain afin de susciter des rencontres et pourquoi pas, des collaborations.

Date de publication : 23/05/2017